La notion de « panne » concerne uniquement les situations entrainant une absence totale de chauffage ou d’eau chaude sanitaire. 
Attention, pour tout déplacement injustifié (aucune panne constatée ou pas de nécessité à effectuer une remise en état), des frais de déplacements et de main-d'œuvre seront facturés.
En cas de panne, nous vous conseillons de prendre contact avec nos services le plus rapidement possible afin de pouvoir avoir une intervention dans les plus brefs délais. 

1. Si vous n'avez pas de contrat d'entretien, vous pouvez nous contacter par téléphone au 0 820 00 6000 (0,12 € / minute par appel), par e-mail à l'adresse suivante : BoschelmLeblanc.ServiceClient@fr.bosch.com ou via le site internet à la page suivante

2. Si vous avez un contrat d'entretien, un numéro non surtaxé figurant sur votre contrat d'entretien et sur l'étiquette d'entretien collée sur votre chaudière est à votre disposition. Vous avez également la possibilité de prendre contact avec le service client par e-mail à l'adresse suivante : BoschelmLeblanc.ServiceClient@fr.bosch.com ou sur via le site internet à la page suivante.
Nous proposons actuellement 2 plages horaires : le matin (8h-12h) et la journée (12h-18h). Nos services vous appellent généralement une 1 heure avant l'intervention prévue. Nous intervenons du lundi au samedi pendant la période de chauffe (de septembre à avril) et du lundi au vendredi le reste de l’année. Nous n’intervenons pas les dimanches et jours fériés.

Notre Service Client est joignable du lundi au vendredi entre 7h et 21h ainsi que le samedi entre 8h à 18h au 0 820 00 6000 (0,12€ / minute + prix de l’appel). Si vous êtes déjà client, un numéro sans frais est à votre disposition. Vous le trouverez sur votre contrat d'entretien ou sur l'étiquette collée sur votre chaudière.
En tant que Constructeur, nous assurons l’ensemble des services afférents à votre appareil (entretien, mise en service, dépannage, expertise, assistance technique aux professionnels). Notre champs d’action s’étend également sur le traitement de l’eau circulant dans l’installation : désembouage. En revanche, nous ne réalisons pas de travaux sur les conduits de fumée : Le ramonage. De même, nous n’intervenons pas directement sur votre installation pour des travaux de plomberie. Enfin, nous ne réalisons pas de remplacement d’appareil. Pour toute opération hors de notre champs d’intervention, nous vous invitons à nous contacter pour vous conseiller des professionnels partenaires.
Si le technicien qui a réalisé une intervention sur votre appareil de chauffage vous laisse un devis, cela signifie que des pièces de votre appareil de chauffage sont défectueuses et qu'il est nécessaire de les remplacer. Le devis a une durée de validité d'un mois à compter de sa date de délivrance. Au-delà de ce délai, le prix communiqué dans le devis ne peut-être assuré. Nous vous rappelons que le devis communiqué par le technicien n'est en aucun cas une facture et ne vous engage à rien. Le technicien a pour obligation de vous présenter un devis avant toute intervention, si la somme des réparations est supérieure ou égale à 150 euros TTC. 
Le devis porte très généralement sur des réparations à effectuer sur l'appareil et notamment le remplacement de certaines pièces. Le remplacement des pièces est donc payable par le propriétaire. 
Lorsque vous optez pour un contrat d'entretien, vous vous conformez tout d'abord au cadre légal qui impose la vérification des différents points de contrôle de votre appareil. Vous pouvez donc profiter de votre chaudière en toute sécurité. L'attestation délivrée suite à une visite d'entretien vous assure la couverture de votre logement auprès des assurances en cas de sinistres potentiels. En cas de panne, le contrat permet, selon la formule choisie, de couvrir une partie ou la totalité des frais engendrés pour les réparations. Enfin, le contrat d'entretien, comportant les mêmes prestations, est plus avantageux que le forfait ponctuel.
Si vous souhaitiez initialement une intervention pour une panne mais que lors du passage du technicien vous décidez de souscrire un contrat, la somme à payer sera la suivante :
 
1. Si vous avez une chaudière de moins de 2 ans : Prix du contrat choisi + le montant des frais de dossier + pièces (si remplacement et en fonction du contrat choisi).
2. Si la chaudière à plus de 2 ans : Prix du contrat + prix des pièces (en fonction du contrat choisi).

En cas de panne, nous assurons la livraison de la pièce à remplacer le lendemain de sa commande dans 97% des cas. Pour les 3% restant, les pièces concernées sont importées d'Allemagne ou du Portugal (sites Bosch). De manière générale, les appareils fabriqués sur notre site de Drancy (chaudières murales à gaz) ont une disponibilité de pièces de près de 100%.

Nous rappelons que l’ensemble des pièces détachées que nous remplaçons sont d’origine constructeur afin de vous assurer un gage de qualité irréprochable. En cas de panne, n’hésitez pas à nous contacter. Enfin, un appareil entretenu chaque année réduit son risque de tomber en panne et dure plus longtemps. Nous vous invitons à consulter la page dédiée aux avantages de l’entretien réalisé par le Service Technique Constructeur pour avoir plus d’informations.

Certains de nos contrats (Sûreté et Tranquillité) comprennent la purge des radiateurs dans les prestations proposées. Si votre contrat n'inclut pas cette prestation, vous avez la possibilité de contacter nos services afin de programmer une intervention individuelle pour effectuer la purge.

Si vous souhaitez réaliser la purge de vos radiateurs par vous même :

- Éteignez votre appareil et munissez vous de gants afin de ne pas vous faire brûler par les éventuelles projections d’eau chaude. 
- Utilisez une clé de purge, une clé à molette ou une pince multiprise afin de desserrer la vis de purge (située sur le coté opposé au robinet de réglage de la température). 
- Une fois desserrée, utilisez un récipient que vous placerez en dessous de la vis de purge afin de recueillir l’eau qui s’en échappe. 
- Tournez manuellement ensuite la vis afin de faire sortir l’air contenu dans le radiateur jusqu’à ce qu’un filet d’eau sorte. 
- Refermez manuellement la vis de purge. 
- Enfin, serrez la vis de purge avec l’outil utilisé, sans forcer. 
- Rallumez votre appareil. 
- Contrôlez le manomètre de pression situé sur votre appareil et refaites l’appoint d’eau au besoin (voir la question sur la pression d’eau conseillée). 

Conseil : purgez l’ensemble de vos radiateurs au moins une fois par an.

Le bon fonctionnement de votre installation passe obligatoirement par une pression d’eau correcte. En effet, certaines pièces peuvent être endommagées en cas de pression trop forte. Cela peut engendrer une usure précoce. A l'inverse, une pression trop faible, peut produire des bruits suspects dans votre appareil. Pour ces raisons, vous devez vérifier la pression régulièrement grâce au manomètre de pression situé sur l’appareil.L’aiguille ne doit pas ou très peu bouger au fil du temps.

Si vous décelez des changements de pression importants à la hausse, vérifiez que le robinet de remplissage est bien fermé. Si malgré tout la pression continue d’augmenter, contactez-nous et nous vous conseillerons. Si la pression diminue régulièrement malgré les appoints d’eau, veuillez nous contacter. Pour information, si vous purger vos radiateurs, la pression baissera également. Si vous avez souscrit un contrat d'entretien, notre technicien contrôlera et réglera pour vous la pression.

A.Vérifiez la pression sur le manomètre situé sur l’appareil.
   1.Si la pression est inférieure à 1 bar, rajoutez la quantité d'eau nécessaire pour atteindre la pression minimale recommandée (voir la question sur la pression d’eau conseillée) en actionnant le robinet de remplissage qui se situe en général sous l’appareil ou à côté.
   2.Si la pression est trop élevée, videz l’installation par un radiateur (voir la question sur la purge d’un radiateur) afin de revenir au niveau de pression recommandé.
   3.Si la pression est correcte, le bruit provient certainement de l'air contenu dans le circuit de chauffage. Arrêtez votre appareil et purgez votre installation (voir la question sur la purge d’un radiateur). Faites ensuite l'appoint d'eau, si nécessaire, et remettez en service.
B.Si le bruit persiste, n’hésitez pas à nous contacter.
Évitez toute flamme et coupez l'arrivée de gaz. Aérez également le logement et téléphonez aux services d'urgence de l'extérieur de votre habitation. 
Il y a de fortes chances que ce soit le cas. En effet, le STC couvre 10 000 villes en France chaque année avec plus de 280 techniciens présents. Il peut néanmoins arriver qu'une zone ne soit pas couverte par nos services, dans ce cas, nous vous invitons à nous contacter pour que nous vous indiquions des partenaires agréés sur votre zone. 
Lorsque le technicien inscrit « appareil vétuste » dans les commentaires de la fiche d’intervention, il a constaté que votre appareil est dans un état avancé d'usure ou de détérioration. Dans ce cas, les frais engendrés par une remise à neuf de l’ensemble des éléments internes sont élevés, il est préférable de changer l'appareil.

En tant que constructeur et Service Après-Vente, nous sommes dans l’obligation d’arrêter votre appareil si celui-ci présente un danger. Cet arrêt est réalisé par mesure de sécurité pour vous et pour la sécurité des personnes environnantes et votre logement (famille, voisins…). L'arrêt est décidé en cas de fuite de gaz, si des aérations sont bouchées ou pour tout autre problème représentant un danger.

Le technicien vous informera des dispositions nécessaires à réaliser afin de retrouver une situation conforme au fonctionnement normal de votre appareil. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

Si une panne persiste après le passage de l'un de nos techniciens, n'hésitez pas à nous tenir informés de votre situation le plus rapidement possible. Les interventions effectuées par nos équipes techniques sont garanties 30 jours, c'est pourquoi il est important de rapidement signaler un dysfonctionnement persistant sur votre appareil de chauffage. Si une panne persiste, cela peut également être le signe que votre appareil de chauffage a atteint un degré d'usure important pouvant déboucher sur un changement d'appareil. 
Sans aération, l’air du logement ne se brasse pas et conserve tous les effluents qui émanent des objets (Composés Organiques Volatiles – COV). Colles, peintures, vernis, bois traités, solvants et autres produits peuvent dégrader votre santé. De même, les bactéries, virus et champignons sont favorisés dans un endroit non aéré. Ainsi, vous exposez votre santé en obstruant les aérations. Par ailleurs, des règles strictes de sécurité édictées par le législateur obligent les appareils à gaz d’avoir impérativement des aérations (article 15 de l’arrêté du 2 aout 1977).

Reportez-vous à la notice d’utilisation de votre appareil. Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter. En dernier recours, nous interviendrons chez vous. Des frais de main-d’œuvre et de déplacements pourront vous être facturés. Pensez donc à souscrire un contrat d’entretien afin de bénéficier de la gratuité des frais de main-d’œuvre et de déplacements.