1.Vérifiez la pression sur le manomètre situé sur l’appareil.
   1.Si la pression est inférieure à 1 bar, rajoutez de l'eau nécessaire pour atteindre la pression minimale recommandée (voir la question sur la pression d’eau conseillée) en actionnant le robinet de remplissage qui se situe en général sous l’appareil ou à côté.
   2.Si la pression est trop élevée, videz l’installation par un radiateur (voir la question sur la purge d’un radiateur) afin de revenir au niveau de pression recommandé.
   3.Si la pression est correcte, le bruit provient certainement de l'air contenu dans le circuit de chauffage. Arrêtez votre appareil et purgez votre installation (voir la question sur la purge d’un radiateur). Faites ensuite l'appoint d'eau, si nécessaire, et remettez en service.
2.Si le bruit persiste, n’hésitez pas à nous contacter.

Avant de procéder, il faut savoir qu’il faut purger les radiateurs en commençant par celui qui est le plus proche de votre appareil et terminez par le plus éloigné afin d’avoir une purge optimale. Pensez à éteindre votre appareil et à vous équiper de gants afin de pas vous brûler par les éventuelles projections d’eau chaude. Munissez vous d’une clé de purge, d’une clé à molette ou d’une pince multiprise afin de desserrer la vis de purge (située sur le coté opposé au robinet de réglage de la température). Une fois desserrée, utilisez un récipient que vous placerez en dessous de la vis de purge afin de recueillir l’eau qui s’en échappe. Tournez manuellement ensuite la vis afin de faire sortir l’air contenu dans le radiateur jusqu’à ce qu’un filet d’eau sorte. Refermez manuellement la vis de purge. Enfin, serrer la vis de purge avec l’outil utilisé sans forcer. Contrôlez le manomètre de pression situé sur votre appareil et refaites l’appoint d’eau au besoin (voir la question sur la pression d’eau conseillée). Conseil : purgez l’ensemble de vos radiateurs au moins une fois par an.

Le bon fonctionnement de votre installation passe obligatoirement par une pression d’eau correcte. En effet, certaines pièces peuvent en pâtir en cas de pression trop forte ; elle subira une usure précoce et devra être remplacée, synonyme de frais supplémentaires). De même, des bruits peuvent apparaitre dans l’installation en cas de pression trop faible. Vous devez vérifier la pression régulièrement grâce au manomètre de pression situé sur l’appareil. L’aiguille ne doit pas ou très peu bouger au fil du temps. Si vous décelez des changements de pression importants à la hausse, vérifiez que le robinet de remplissage est bien fermé. Si malgré tout la pression continue d’augmenter, contactez nous et nous vous conseillerons. Si la pression diminue régulièrement malgré les appoints d’eau, veuillez nous contacter. Pour information, si vous purger vos radiateurs, la pression baissera également. Si vous souscrivez à un contrat d’entretien, notre technicien contrôlera et règlera pour vous la pression. Pensez à souscrire un contrat d’entretien.

Evitez toute flamme et coupez l'arrivée de gaz ; aérez le logement et téléphonez aux services d'urgence de l'extérieur de votre habitation.

De nombreux facteurs influent sur la durée de vie d’un appareil : L’utilisation de l’appareil : plus celui est mis à contribution, plus il s’encrassera rapidement ; L’entretien : si l’appareil n’est pas visité régulièrement, il perd en efficacité, en rendement et fonctionne plus pour le même résultat ; Le nombre de personnes dans le logement : si la famille s’agrandit, les besoins aussi ; La qualité de l’eau de l’installation : une eau calcaire entartre l’appareil, une eau embouée dégrade les éléments internes de celui-ci. Pour prolonger la durée de vie de votre appareil, l’entretien est un passage indispensable, y compris pour consommer moins. Nous vous invitons à lire en détail tous les avantages de l’entretien réalisé par le Service Technique Constructeur.

Cette différence ne se fait que sur les appareils à gaz. De manière générale, seul le nom change. Les chaudières dites « Chantier » sont installées de façon groupées (dans un même immeuble par exemple) alors que les chaudières dites « Négoce » sont installées individuellement. Le nom d’une chaudière change selon si elle est dite « Chantier » ou « Négoce » par exemple, une Mégalia chantier et une Mégalis Négoce. L’important à se rappeler est qu’il n’y a aucune différence en terme de confort.

Sans aération, l’air du logement ne se brasse pas et conserve tous les effluents qui émanent des objets (Composés Organiques Volatiles – COV). Colles, peintures, vernis, bois traités, solvants et autres produits peuvent dégrader votre santé. De même, les bactéries, virus et champignons sont favorisés dans un endroit non aéré. Ainsi, vous exposez votre santé en obstruant les aérations.Par ailleurs, des règles strictes de sécurité édictées par le législateur obligent les appareils à gaz d’avoir impérativement des aérations (article 15 de l’arrêté du 2 aout 1977).

Reportez vous à la notice d’utilisation de votre régulation afin de la paramétrer selon vos besoins. Vous pouvez par ailleurs nous contacter. Enfin, nous pouvons intervenir chez vous pour paramétrer et vous expliquer le fonctionnement de votre régulation. Cette intervention sera susceptible de frais de main d’œuvre et de déplacement. Si vous avez souscrit un contrat d’entretien, ces frais ne vous seront pas appliqués.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous en fonction de vos besoins. nous vous invitons à vérifier les régulations compatibles avec votre appareil.

Reportez-vous à la notice d’utilisation de votre appareil. Si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à nous contacter. En dernier recours nous interviendrons chez vous. Des frais de main d’œuvre et de déplacement pourront vous être appliqués. Pensez à souscrire un contrat d’entretien afin de bénéficier de la gratuité des frais de main d’œuvre et de déplacement

Dans certains cas, un technicien pourra inscrire dans les commentaires de la fiche d’intervention « appareil vétuste ». Un appareil est dit vétuste lorsque l’appareil est dans un état avancé d'usure ou de détérioration, résultant du temps ou de son usage. En général, les frais engendrés par une remise à neuf de l’ensemble des éléments internes seraient très élevés et ne seraient pas une bonne solution. Dans ce cas là, le technicien vous conseillera de remplacer votre appareil.